The mood : Southern Drôme in October, France

Last fall’s trip to Southern Drôme was a bit of a recon mission. We wandered around in a triangle that went from Montelimar to Crest to Nyons, trying to figure out which area we really liked best. This was tourism, but not completely, because beyond loving the place we had to really imagine living there. The region isn’t short on beauty though, so you have all the leisure to get picky about which kind of landscape you prefer, be it forest, mountain, plain or vineyard. In truth I didn’t expect it to be so varied. We took the smallest roads and were more than often greeted by silent valleys, beautiful sleepy villages and the most serene goats. The weather was splendid pretty much all week, making autumn look quite delightful and true to the sunny reputation of the area (the hours of sunlight alone are a good argument to pack your bags and live there !).

In the end, we settled on a small zone that we loved the most, but I don’t want to jinx it, and will tell you more if we finally manage to buy land in that tiny corner of paradise…

_____________

Montelimar is roughly three hours by train from Paris.
More pictures of the area.

Notre petit séjour de l’automne dernier dans le sud de la Drôme avait des allures de mission de reconnaissance. Nous avons quadrillé une zone allant de Montélimar à Crest et Nyons, à la recherche de l’endroit où l’on poserait le plus volontiers nos bagages. C’était donc un peu du tourisme, mais pas complétement dans le sens où aimer un endroit et s’imaginer y vivre sont des choses assez différentes. La région n’est pas avare de ses charmes cela dit, et le choix de paysages ne manque pas, de quoi disserter des heures sur quelles variantes de forêt, montagne, plaine ou vignoble on préfère. En vérité, je ne m’attendais pas à une telle variété. Nous prenions les plus petites des routes de campagne et étions chaque fois récompensés par de superbes vallées silencieuses, des villages miraculeusement préservés et des troupeaux de chèvres idylliques (c’est donc pour ça que le fromage est si bon). Le temps a lui été quasiment au beau fixe durant toute la semaine, rendant bien hommage à l’automne et à la réputation ensoleillée de la région (les heures d’ensoleillement à elles seules donnent envie de déménager !).

Au final, on est parvenu à se décider sur une petite zone qui avait plus nos faveurs, mais je ne veux pas trop m’avancer, et je vous en dirais plus si on parvient finalement à y acheter un terrain…

______________

Montélimar est à environ trois heures de train de Paris.
Plus de photos de la région.

Be first to comment