Itinerary : 13 days in Hong Kong

Approximately around the same time last year, I started to toy with the idea of seeking sunshine in Asia while autumn was getting colder and colder here in Paris (history tends to repeat itself these last years). I didn’t have the courage to organize a complicated trip, but was still looking for an eventful (in a good way) trip since I can’t seem to bring myself to just lie on a beach for two weeks. I also wanted to have the opportunity to enjoy some nature, since it’s the one thing I always seem to crave these days. As soon as the idea of Hong Kong arose (more on that process here), it felt like a great answer to these requirements, precisely the easy Asian fix I was looking for.

Hong Kong is a city, but it’s also a little state of its own, surrounded by islands and natural parks, which make it easy to have both a city and nature experience. Plus the overall experience is just convenient: when you’re French you don’t need a visa, english is widely spoken, the culture is half western-half asian, the streets are ultra safe, public transports are efficient…It’s almost Asia for beginners, like an easy introduction.

The itinerary below isn’t a very long one, with only 11 nights, and let you see a little bit of everything, from the very westernized Hong Kong island, to the more authentic Kowloon, with a few adventures in quieter and greener surrounding islands. There are only three stops, so depending on your taste you can either take it easy and just get to know your neighborhood or just as easily hop on a bus or a ferry and be on a hike one hour later.

Aux alentours de la même date l’année dernière, l’idée d’aller chercher le soleil quelque part en Asie prenait forme dans ma tête alors que l’automne s’installait définitivement à Paris (l’histoire a tendance à se répéter ces dernières années). Je n’avais pas vraiment le courage d’organiser un voyage trop ambitieux, mais j’avais quand même envie de quelque chose de stimulant et pas vraiment de deux semaines à paresser sur la plage. J’imaginais aussi pouvoir glisser un peu de nature là-dedans, car c’est vraiment ce qui me manquait -et me manque toujours- ces derniers temps. Dès que l’idée de Hong Kong est arrivée sur la table (l’histoire de comment ici), elle a semblé être la réponse parfaite à toutes ces envies, une façon facile d’avoir ma dose d’Asie pour les mois à venir.

Hong Kong c’est bien sûr une grande ville, mais c’est aussi un petit état, ce qui veut dire qu’elle est entourée par tout un chapelet d’îles et de parcs naturels, une réalité méconnue qui en fait une destination de ville et de nature à la fois. Au delà de ça, il faut bien admettre que beaucoup d’éléments en font une destination très pratique : pas besoin de visa pour les Français, l’anglais parlé quasi partout, une culture entre Asie et Occident, des rues très sûres, des transports efficaces…C’est presque l’Asie pour les débutants !

L’itinéraire ci-dessous n’est pas très long, avec seulement 11 nuits sur place, et permet de voir tranquillement un peu de tout, depuis la très occidentalisé île d’Hong Kong jusqu’aux rues plus authentiques de Kowloon en passant par les îles plus calmes et plus sauvages des alentours. Il ne comporte que trois étapes, ça n’est donc pas du tout un marathon, ce qui veut dire que suivant son humeur, on peut choisir de simplement explorer son quartier ou tout aussi facilement sauter dans un bus ou un ferry et se retrouver en pleine randonnée une heure plus tard.

WHEN : late November
HOW LONG : 13 days/11 nights
TRAVEL AGENT :  Myself
TRANSPORTATION : Paris-Hong Kong flight with Cathay Pacific. Bus, subway and ferry during our stay (public transportation is excellent) and taxi on Lantau island.
WEATHER : Dry, warm and sunny (25°C / 77°F) most of the time. November is said to be one of the most pleasant time of the year. It was unseasonably hot the first days (30°C / 86°F).
TOURIST CROWD : A lot of Westerners on Hong Kong island, but they’re more expats than tourists. Barely any tourists in Kowloon and Peng Chau and a lot of Asian tourists during the day in Tai O and around the Tian Tan Buddha.
QUAND : fin novembre
COMBIEN DE TEMPS : 13 JOURS/11 NUITS
AGENCE : moi-même
TRANSPORTS : vol Paris-Hong Kong avec Cathay Pacific. Bus, métro et ferry sur place (les transports en commun sont excellents) et taxi sur l’île de Lantau.
MÉTÉO : temps sec, chaud et ensoleillé (autour de 25 degrés) la plupart du temps. Novembre est sensé être un des meilleurs moments pour visiter Hong Kong. Il aura fait plus chaud que la normale les premiers jours (30 degrés).
TOURISTES : beaucoup d’occidentaux sur l’île de Hong Kong, mais ce sont plus des expats que des touristes. Peu de touristes visibles à Kowloon et Peng Chau et pas mal de touristes asiatiques à Tai O (durant la journée) et autour du Tian Tan Buddha.

IN DETAIL / EN DÉTAIL

SOHO airbnb (5 nights)

 

Our first base camp was a brand new apartment in a luxury condo in SOHO, it was compact but quite functional, and had these panoramic windows that are so exotic to us. We had a small kitchen and I was more than happy to go to the Graham Street market nearby in the evening to grab fresh fruits and vegetables (prices go from ultra cheap to quite expensive, so don’t be like me, look at the label before grabbing any good looking green). We also had an Eric Kayser bakery right by our front door which meant french-grade pastries for breakfast, unless we decided to really make it awesome by stopping at the Café Deadend nearby. We really liked wandering around the Sheung Wan neighborhood when we weren’t off on a day-trip to Peng Chau island or Wah Fu estate, and were generally just happy to explore the streets and the little shops, camera in hand. We found that staying clear of Central and anything looking like a mall was greatly improving the overall experience!

 

Notre premier camp de base était un appartement dans un immeuble flambant neuf de SOHO, il était compact mais confortable, et avait ces fenêtres panoramiques que je trouve toujours très dépaysantes. Nous avions une petite cuisine et j’étais plus que ravie d’aller le soir au marché de Graham Street pour faire le plein de fruits et légumes (les prix varient énormément d’un produit à l’autre, donc ne faites pas comme moi et regardez un peu les étiquettes avant de craquer pour les premiers pois gourmands venus).  Il y avait une boulangerie Eric Kayser juste au pied de notre immeuble, ce qui nous garantissait de bons petits déjeuners, et quand on voulait mettre la barre encore un peu plus haut, on faisait un détour par l’excellent Café Deadend. Le quartier de Sheung Wan, juste à côté, était notre favori quand nous n’étions pas partis pour l’île de Peng Chau ou pour le sud de l’île, à la découverte de la Wah Fu estate. De manière générale, explorer les rues et les petites boutiques, appareil photo à la main, était déjà très satisfaisant. À l’inverse, nous avons très rapidement compris que se tenir éloignés de Central et de tout ce qui pouvait ressembler à un mall améliorait grandement l’expérience.

Tai O Heritage Hotel (2 nights)

 

At this point, we were quite happy to take a break from the pollution (Hong Kong’s true drawback) and head for the almost-countryside that is the village of Tai O on Lantau island. Tai O Heritage hotel was the only “charming” hotel option around Hong Kong and I felt like giving it a try. The location and decor is really nice, but ultimately it doesn’t completely deliver for this class of hotel (food is so-so and served in a over-lit dining room, the hotel grounds are visited by tourists during the day and there isn’t a pool or a spa). The upside was that it gave us the opportunity to really explore this very inspiring place and to take a hike in the mountains close to the Tian Tan Buddha. It was a good break ad we were ready for the last leg of the trip, in Hong Kong’s other side, Kowloon.

 

Après quelques jours en centre-ville (la pollution est le vrai point noir de Hong Kong), c’est avec une joie non dissimulée qu’on mit le cap sur la (presque) campagne, le village de Tai O sur l’île de Lantau. Le Tai O Heritage Hotel était le seul hôtel un peu “charmant” autour de Hong Kong, c’est donc sur lui que j’ai parié. L’endroit et le décor valent en effet le détour, mais l’ensemble reste en dessous des prestations qu’on peut attendre pour un hôtel de cette catégorie (cuisine moyenne servie dans une salle à manger ultra éclairée, locaux visités par les touristes durant la journée et ni spa ni piscine). Le bon point, c’est que le fait d’être sur place nous aura vraiment permis d’explorer le village et d’aller randonner dans les montagnes à côté du Tian Tan Buddha. Après ce petit break, on était d’attaque pour revenir en ville et explorer l’autre face de Hong Kong, Kowloon.

CHI Residences 279 (4 nights)

 

Noisier, busier and incredibly more Asian, it was great to finally discover Kowloon and it was actually hard to believe that this was the same city (but I guess you could feel the same if you spent a morning at La Défense and your afternoon in Barbès in Paris…). We had what they call a “boutique apartment” (something between a hotel and a airbnb) in a freshly remodeled residence in Yau Ma Tei, Kowloon’s almost-hip-yet-still-authentic neighborhood, so the location was as good as it gets. Daily life wasn’t as convenient as on Hong Kong island, and walking around was a bit more tiresome, but the experience was worth it because the look of everything was dramatically different. We found a few great coffee spots along the way, fell in love with a couple more temples (including one up north called Wong Tai Sin) and really enjoyed the Hong Kong museum of History.

 

Plus bruyante, plus animée et surtout bien plus asiatique, on était contents de pouvoir enfin mettre les pieds à Kowloon, et c’était même difficile de croire qu’il s’agissait toujours de la même ville (mais j’imagine qu’o peut penser la même chose à Paris en passant la matinée à La Défense et l’après-midi à Barbès…). J’avais loué ce qu’on appelle un “boutique apartment’(entre l’hôtel et le airbnb) dans une résidence fraîchement rénovée dans le quartier de Yau Ma Tei, le quartier pas-encore-tout-à-fait-branché-mais-encore-authentique de Kowloon. L’emplacement était plutôt idéal. Forcément, la vie quotidienne est un peu moins facile que sur l’île de Hong Kong et se balader est un peu plus éprouvant, mais l’expérience vaut le coup, car les rues ont vraiment une allure différente. On aura quand même trouvé d’excellents petits cafés sur cette rive et on aura eu quelques coups de cœurs supplémentaires pour des temples (notamment celui de Wong Tai Sin, au nord) et pour le très réussi Hong Kong Museum of History.

 

IF I COULD RE-DO IT / SI C‘ÉTAIT À REFAIRE

– Hot temperatures at the beginning of our trip and a rampant otitis at the end kept us from doing as much hiking as I wanted to. I had originally planned to go to Shek O and to hike in the Lion Rock Country Park and if we had the balance between city and nature would have been better.

– Since I wasn’t too convinced by Tai O Heritage hotel, maybe I could have done just one night there and 3 nights in Kowloon plus 2 nights in a airbnb on Lamma island, which I hear is a sort of expat paradise.

– I would also like to precise that you don’t have to book accommodation on Kowloon to visit it, since it’s rather easily accessible by metro from Hong Kong island (or by ferry, a more photo-friendly if less practical option). It’s worth doing it if you plan on really exploring Kowloon and the new territories.

 Les fortes chaleurs du début du séjour et un début d’otite à la fin nous ont empêché de marcher autant que j’aurais voulu. J’avais au départ prévu d’aller à Shek O et dans le Lion Rock Country Park, ce qui aurait mieux équilibré le séjour entre nature et ville.

– Comme je n’ai pas été très convaincue par le Tai O Heritage Hotel, j’aurais pu faire seulement une nuit là-bas, 3 nuits à Kowloon et 2 nuits dans un airbnb sur l’île de Lamma, qui est semble-t-il une sorte de paradis pour expats…

– Je voudrais aussi préciser qu’il n’est pas indispensable de séjourner à Kowloon pour le visiter, l’endroit est assez facilement accessible en métro (ou par le ferry, plus photogénique mais moins pratique). En revanche, c’est une bonne idée si on veut vraiment explorer la zone et surtout si on veut aller plus au nord, dans les New Territories.

IF I GO BACK / SI J’Y RETOURNE

– Originally we were supposed to stay at the Tribute Hotel in Kowloon, which in the end didn’t open soon enough. The place looked great and they seem to have a great insight on their neighborhood (check out their website for tips about Yau Ma Tei).

– I might also book a boutique apartment on Hong Kong island since I have bookmarked a few nice ones since.

– I still blame myself for not finding the time to visit this great shop: Latitude 22

– Pretty much anything on the Great Outdoors section sounds good to me.

– Visiting the M+, Hong Kong future über-museum, set to open in 2019, sounds pretty compulsory

À l’origine, nous devions séjourner au Tribute Hotel de Kowloon, mais il n’a finalement pas ouvert à temps. L’endroit me plaisait bien et surtout, ils avaient vraiment à cœur de valoriser leur quartier (ça vaut le coup de regarder leur site pour les adresses à Yau Ma Tei).

Je réfléchirai à louer un boutique apartment sur l’île de Hong Kong, le principe me convient bien, et j’en ai repéré une paire qui sont prometteurs.

Je m’en veux encore de ne pas avoir trouvé le temps de visiter cette boutique, Latitude 22.

Sinon, plus ou moins tout ce qui se trouve dans la la section Great Outdoors me semble une bonne idée.

Une visite du M+, le futur super-musée de Hong Kong, dont l’ouverture est programmée pour 2019, semblerait aussi assez incontournable.

 
 
_________________
 
See all my Hong Kong posts here.
See all my itineraries.
_________________
 
Vous pouvez voir tous mes posts sur Hong Kong ici.
Tous les itinéraires sont ici.
 
 

Be first to comment