Local eats : Rome, Italy

In Italy, choosing between eating out and cooking with the marvelous ingredients at hand is always a bit of dilemma for me. Last april in Rome, we did a little bit of both and I thought I’d share with you some of the addresses we discovered or re-discovered.

 

Saporito

You might wonder how we found ourselves so far up north. This started with a walk inside Coppede, which was followed by a visit of the beautiful Mausoleo di Santa Costanza and a stroll in the bohemian Villa Ada Savoia park. After that much walking, we were pretty hungry and more than happy to find this enoteca which serves delicious plates of local products. Guanciale, fresh ricotta, miele di castagno and more. A smart move would be to leave enough space for an ice cream at Fatamorgana down the street (Via Lago di Lesina, 9).

Via Nemorense, 120

 

Urbana 47

We had a great lunch there on our last trip and judging by the utterly delicious brownie I had this time, I kind of regret not have a complete meal again. The neighborhood isn’t as indie as it used to be, but I feel it’s still a nice spot.

Via Urbana, 47

 

Flavio al Velavevodetto

An institution in a foodie-yet-indie neighborhood (the Testaccio market is next door). These kinds of large restaurants, despite being very authentic, are not really favorites of mine, but I enjoy doing one once in a while. The carciofi alla giuda was quite regal-looking and the polpette very good. Come early if you can!

Via di Monte Testaccio, 97

 

Zia Rosetta

In Italy, a sandwich is rarely just that, here you’ll find tiny sophisticate numbers that are almost too pretty to eat. Almost.

Via Urbana, 54

 

Pasticceria Bar Gelateria Napoleoni

This is what you need after a hike in the little-known Parco della Caffarella, an authentic italian pasticceria with its mountains of biscuits and pastel-colored sweets. Sit outside in the shade and enjoy your gelato, this is as Italian as it gets.

Via Appia Nuova, 592

 

Ristorante Dillà

A small restaurant on a quiet street behind the Piazza di Spagna. Everything here was very good and refined, definitely a precious address in an area that can be either very touristic or very expensive (or even both). You’d be smart to drop by Schostal afterwards to pick up the chicest pair of Italian pajamas.

Via Mario de’ Fiori, 41

 

_________

More articles about Rome here.

En Italie, je suis toujours un peu tiraillée entre l’envie d’aller au restaurant et l’opportunité de cuisiner avec les fabuleux ingrédients à ma disposition. En avril dernier, à Rome, ce fut un peu un mélange des deux. J’avais envie de partager avec vous les quelques adresses que j’ai retenues.

 

Saporito

On pourrait se demander comment nous nous sommes retrouvés si loin dans le nord de la ville…! L’après-midi avait commencé par une balade dans le quartier de Coppede, suivie par une visite du superbe Mausoleo di Santa Costanza et enfin par un tour dans le très bohème par de la Villa Ada Savoia. Autant de marche nous avait forcément donné faim, et cette enoteca avec ses planches de produits locaux avait tout du miracle. Guanciale, ricotta fraîche, miel de chataîgner, et bien d’autres trésors…. Vous seriez avisés de garder un peu de place pour une glace de chez Fatamorgana, un peu plus bas dans la rue (Via Lago di Lesina, 9).

Via Nemorense, 120

 

 

Urbana 47

J’avais un excellent souvenir de notre déjeuner là-bas lors de notre dernier voyage, et si j’en juge par le divin brownie que j’y ai mangé cette fois, je regrette vraiment de ne pas y avoir fait un repas complet ! Le quartier n’est plus aussi indie qu’avant, mais c’est quand même toujours une bonne adresse.

Via Urbana, 47

 

 

Flavio al Velavevodetto

Une institution dans un quartier populaire devenu destination de foodies (le marché Testaccio est juste à côté). Ce genre de très grand restaurants, bien qu’ils soient très authentiques, ne sont pas mes favoris, mais j’apprécie d’en faire un de temps en temps…pour le folklore ! Les artichauts à la romaine y sont assez majestueux et les polpette moelleuses à souhait… L’adresse est très courue, mieux vaut arriver tôt! 

Via di Monte Testaccio, 97

 

 

Zia Rosetta

En Italie, le sujet du sandwich devient rapidement sérieux. Ici on ne déroge pas à la règle avec une collection de mini-bouchées toutes plus sophistiquées les unes que les autres.

Via Urbana, 54

 

 

Pasticceria Bar Gelateria Napoleoni

C’est exactement l’adresse qu’il vous faut après une longue balade dans le méconnu Parco della Caffarella, une pâtisserie italienne tout ce qu’il y a de plus traditionnel, avec ses montagnes de biscuits et ses vitrines de sucreries pastels. La dolce vita, ici, c’est aussi simple que cette glace en terrasse qui vous n’attend que vous.

Via Appia Nuova, 592

 

 

Ristorante Dillà

Un petit restaurant dans une ruelle derrière la Piazza di Spagna. Tout y était très bon et raffiné, et c’est d’autant plus précieux dans un quartier où les restaurants sont souvent très touristiques ou très chers (voire les deux !). Ne manquez pas de passer par Schostal après pour vous offrir le petit luxe d’un très chic pyjama italien.

Via Mario de’ Fiori, 41

 

_________

Plus d’articles sur Rome ici.

2 Comments

  • Reply August 27, 2017

    nysrab

    Merci pour ces belles et bonnes adresses…
    SVP : ne pas confondre ballades = chansons et balades = promenades, randonnées…
    On peut faire une balade en chantant une ballade… ou Chantonner une ballade en faisant une balade dans les rues de Rome!

    • Reply August 27, 2017

      The Voyageur

      Merci !
      Et aussi pour la balade/ballade, j’en sors moins bête 🙂

Leave a Reply