The mood : Cantal villages in August, France

When I booked a cabin in Cantal last summer, the objective was clear to spend a full week walking in nature. I didn’t expect much architecture-wise. I am after all coming from a tiny French village, so I’m not easily moved by a quaint-stone-house, if you see what I mean!

Still, the tiny cluster of villages around Lavigerie, the hamlet in which we were staying, impressed and inspired me right away. It was decidedly a more ancient take on the rural I knew. The houses there seemed to make one with the earth and the stones, primitive in a way, yet surprisingly graceful with their pyramidal silhouettes. There also was a playfulness in how modern elements were interacting with such venerable structures, even mimicking them sometimes.

__________

The villages were definitely on the quiet side, as you can see on the pictures, but bigger towns like Murat were busy enough (at least for me) to be convenient. I found the area to be a good balance between “not-too-many-tourists” and “not-a-shop-in-sight.”
More pictures of Cantal here.
If you go there, of course you have to stay at Alta Terra.

En réservant une semaine dans le Cantal l’été dernier, j’avais surtout en tête l’idée de s’immerger dans la nature. On ne peut pas vraiment dire que j’y allais pour l’architecture. Il faut bien avouer que, ayant grandi dans un petit village, je ne m’émeus à la vue de la première maison en pierre venue !

Et pourtant, le petit groupe de village autour de Lavigerie, le hameau où nous étions, m’a tout de suite intrigué et inspiré. L’ensemble avait quelque chose de résolument plus primitif que ce que je connaissais. Les constructions faisaient étrangement corps avec la terre et la roche tandis que leurs toitures tentaient de s’étirer vers le ciel dans des triangles imparfaits à la grâce surprenante. Voir comment des ingrédients modernes pouvaient interagir avec des structures aussi vénérables avait décidément quelque chose de ludique…

__________

Les villages étaient plutôt calmes, comme on peut le voir sur les photos, mais les bourgs plus importants comme Murat étaient plus animés (du moins assez pour moi). J’ai trouvé que la région était plutôt agréable en plein mois d’Août justement parce qu’elle n’était pas envahie par les touristes, mais quand même assez habitée pour être pratique.
Plus de photos du Cantal ici.
Si vous passez par là, ne manquez pas Alta Terra.

4 Comments

  • Reply May 10, 2017

    Lisa

    Le Cantal est injustement ignoré par trop de Français je trouve. Pour y avoir vécu pendant un peu plus d’un an, j’ai vraiment apprécié le département. Mais en effet, le fait que ça soit préservé du tourisme de masse est aussi un point très positif.

    • Reply May 18, 2017

      The Voyageur

      Oui ! On nous a aussi dit que la région n’attirait pas beaucoup les anglais, car trop froide, ce qui explique aussi le peu de touristes…

  • Reply May 11, 2017

    Delphine / 7h09

    Tes photos donnent envie. C’est beau la France et ses petits villages perdus…

    • Reply May 18, 2017

      The Voyageur

      Merci Delphine ! ce voyage dans le Cantal m’a vraiment donné envie d’explorer la France… 🙂

Leave a Reply