Feels Special : Museum of Soviet Arcade Machines, St Petersburg, Russia

So, this is my first post about Russia, and St Petersburg. We took a train there from Helsinki this summer and spent a few days in the city. The trip was obviously museum-oriented, not to say Hermitage-driven, but even if I’m starting my coverage with a museum, it’s a rather unconventional one…

Hidden in a large courtyard right behind the famous Church of the Savior on spilled blood, the Museum of Soviet Arcade Machines is pretty what you can expect from the name. Except maybe the museum part, or maybe it should say live-museum. You get a large handful of now-extinct kopeks (the local cents) with your admission ticket and then you’re free to play every game in the two-floor, brick-laden, space. When we visited, the place had a great mood, with a café downstairs, adults and children alike playing everywhere, and of course the impossibly cool vintage graphics of the machines.

____________

The address is Konyushennaya sq., 2b and it’s open everyday from 11am to 8pm. It’s almost invisible from the street, if you don’t read russian, you can spot the entrance with the little sign bearing a red star.
I found this place through graphic designer Igor Gurovich, who did amazing posters for them. I absolutely love their work at arbeitskollektiv and dream of laying my hands on one of their posters, if you know how please tell me in the comments!
C‘est mon premier post sur la Russie ! Nous avons pris le train depuis Helsinki cet été pour aller passer quelques jours à St Petersbourg. Le séjour était forcément motivé par les musées de la ville, pour ne citer que l’Hermitage, mais c’est par un musée bien moins conventionnel que je vais commencer…

 

Caché dans une grande cour juste derrière la célèbre Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, le Musée des bornes d’arcade soviétiques tient les promesses que le nom annonce. À part peut-être la partie “musée”, ou alors l’appellation devrait plutôt être “musée vivant“. On vous y donne une bonne poignée de kopeks (les centimes russes, maintenant disparus) avec votre ticket d’entrée, et ensuite vous être libre de tester par vous-même toutes les bornes à l’intérieur de ce grand espace. Ce qui nous a vraiment séduits, c’est l’ambiance de l’endroit, avec le café au rez-de-chaussée, des adultes et des enfants mélangés parmi les joueurs, et bien sûr, les graphismes incroyables de toutes les bornes.

____________

L’adresse est Konyushennaya sq., 2b, et l’endroit est ouvert tous les jours de 11h à 20h. L’entrée est relativement invisible depuis la rue, si on ne peut pas lire le russe, on peut se repérer à l’étoile rouge sur le petit panneau près de la porte.
J’ai entendu parler de cet endroit par le biais du travail du graphiste Igor Gurovich, qui a dessiné des posters pour eux. J’adore son travail avec le collectif arbeitskollektiv et je rêve de pouvoir me procurer une de leurs affiches, si par hasard vous avez une piste, merci de me le dire dans les commentaires !

Be first to comment