Paradise search : Valletta Vintage, Valletta, Malta

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur006

 

When I received an email from Hanna, inviting me to Valletta, Malta’s capital, I have to admit that only a few vague images of the island came to my mind, and none of Valletta. Maybe it’s because the island has mostly been about massive holiday resorts for years now, and the idea that it has another side have just recently arisen with Valletta being European Capital of Culture in 2018. In any case, I was just very curious to see for myself a place I knew only by name, and even more tempted by Hanna’s offer to stay in one of the apartments she had renovated with her husband, an architect, in Valletta’s old town. This would be no concrete seaside resort for sure!
Quand j’ai reçu l’invitation d’Hanna, me proposant de découvrir Valletta, la capitale de Malte, je dois bien avouer que les quelques images de l’île que j’avais en tête étaient bien vagues, et que Valletta elle-même avait tout du mystère pour moi. C’est probablement parce que le tourisme à Malte ces dernières années a beaucoup tourné autour des grands resorts du sud de l’île, et que ça n’est qu’avec la nomination de Valletta comme capitale européenne de la culture 2018 qu’une toute autre facette de l’île fait parler d’elle. Dans tous les cas, j’étais curieuse d’aller voir poser le pied sur cette île au nom familier dont je ne connaissais en fait guère plus que le nom. Hanna me proposait de passer quelques jours dans un des appartements qu’ils avaient rénovés avec son mari architecte, en plein cœur de la vieille ville de Valletta. Loin, très loin, de la côte bétonnée…
Valletta Vintage is a collection of five modern apartments hidden behind old walls, scattered in picturesque corners of the capital. Ours was called Retro Pad, down on St Paul street, and at the epicenter of the historic center of the city. We could go every direction and walk beautiful streets, marvel at old buildings and stumble on fantastic views on the sea. The area is virtually pedestrian and it’s far enough from the main street to enjoy some real calm, a luxury on an island that gets crowded pretty quickly.
Valletta Vintage, c’est une collection de cinq appartements modernes cachés dans des bâtiments anciens, éparpillés dans les plus jolis coins de la ville. Le nôtre, Retro Pad, se trouvait dans St Paul street, en plein cœur de la vieille ville. A partir de là, dans toutes les directions nous attendaient des rues superbes, des immeubles miraculeusement préservés et des vues splendides sur la mer. Le tout dans un quartier qu’on pourrait penser piéton tant il est calme, un vrai luxe sur une île qui peut donner rapidement l’impression d’être un peu trop peuplée.

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur005

The apartment is on the first floor and has its own entrance on the street. Hanna and her husband live in the building next door, so they were available in case we needed anything, but the most interesting part was probably to observe from our window the coming and goings of the furniture her husband was working on, or so we guessed!
L’appartement est au premier étage et a sa propre entrée sur la rue. Hanna et son mari vivent dans l’immeuble juste à côté, ce qui veut dire qu’ils étaient disponibles en cas de besoin, mais surtout qu’on pouvait observer notre fenêtre le ballet des allées et venues des meubles sur lesquels son mari travaillait à ce moment-là.

 

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur003

The building is from the early 1700s but the decor inside has a distinct mid-century feel to it. It’s not that simple though, since like a lot of things on this island, the assemblage is pretty unique, making it familiar, yet impossible to pin down. The little guide provided helps you uncover which is which, from the carpenter’s bench turned kitchen that belonged to Chris’s grandfather to the architect stool that was a gift from Richard England to the lamp from Bangkok and the wall that was built out of recycled doors and windows. The collage works well and we feel good as soon as we step in.
L’immeuble a beau dater du 18ème, le décor a l’intérieur est immanquablement 60’s. Au deuxième regard, ça n’est pourtant pas si simple, et comme beaucoup de choses sur cette île, il s’agit d’un assemblage singulier, qui semble familier et étranger à la fois. Le petit guide qu’on nous a laissé aide à éclaircir un peu le mystère et à remonter la piste du banc de charpentier devenu cuisine (il appartenait au grand-père de Chris), du tabouret d’architecte offert par Richard England, de la lampe venue de Bangkok et de la cloison née de l’assemblage d’anciennes portes et fenêtres. Le collage fonctionne et on s’y sent bien dès notre arrivée.

 

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur002

If you give me a kitchen, then I’ll have no excuse not to cook! Malta gets a lot of its supplies from Sicily, and it’s a pleasure to still find sweet tomatoes in November. Summer just last longer here.
Si j’ai une cuisine, impossible de résister à l’envie de m’en servir ! Beaucoup des fruits et légumes de Malte viennent de Sicile, on peut donc se réjouir de trouver des tomates sucrées en plein novembre. Ici l’été a le bon goût de faire durer le plaisir…

 

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur001

Bay windows are everywhere in Valletta and they did seem very exotic to me. It was hard not to love that small corner of the apartment, with its small table and its view on the street below. That’s how hours vanish quite easily here…
Les bow-windows sont partout dans les rues de Valletta, et pour moi cela avait un vrai goût d’exotisme. Notre appartement n’échappait pas à la règle, et le coin ainsi créé était mon favori, avec sa petite table et sa vue sur la rue en contrebas. Assis là avec un café, on comprend comment ici les heures peuvent disparaître sans en avoir l’air…

 

paradisesearch_valletta_vintage_malta_thevoyageur004

As the day starts to decline, the mood inside is changing for the better. Outside, it’s still unbelievably warm, but when it’s so cosy in there you’ll be forgiven if you just want to grab a pizza at La Vecchia Taranto and bring it back home. In the morning, you’ll join the lively crowd at the grocery shop, and even though you don’t speak that loud yet, you’re starting to feel a little bit like a local.
Quand le soleil commence à décliner, l’ambiance à l’intérieur change pour le meilleur. Dehors, il fait encore incroyablement doux, mais on est si bien dedans, qu’on sera excusés si l’idée d’aller chercher une pizza juste à côté chez La Vecchia Taranto semble être le scénario parfait. Le lendemain, on pourra aller faire ses courses dans la minuscule épicerie du coin de la rue, et, même si on ne parle pas encore aussi fort que les autres clients, s’imaginer un peu comme étant du quartier.

 

A pretty good conclusion is obviously in order. We were quite happy with our city break in Valletta and for that we really do have Valletta Vintage to thank. The situation is great and the place really inspiring, enough to make you completely forget about the island’s reputation of mass tourism. We spent three nights there before heading to Gozo island for three more nights and in the end we felt it was a great balance.

_________

More info on vallettavintage.com 

C’est forcément une conclusion positive qui s’annonce, on a été en effet assez ravis de ce petit séjour, et Valletta Vintage y était pour beaucoup. La situation exceptionnelle et le caractère singulier de l’endroit nous ont complètement fait oublier la réputation de tourisme de masse de l’île (on douterait presque qu’il s’agit du même pays!). Nous avons passé trois nuits là avant de partir pour l’île de Gozo pour trois nuits de plus, ce qui nous a semblé être une bonne formule pour équilibrer entre ville et nature.

_________

Plus d’informations sur vallettavintage.com

1 Comment

Leave a Reply Click here to cancel reply.

Leave a Reply to Jeanne Canto Cancel reply