The mood : Barcelona in June, Spain

Going back to Barcelona started as a sort of challenge, the kind you give yourself for no particular reason. I had been there years ago and hadn’t been very thrilled, I didn’t even really had much visual memories of it. I felt it was time for a redo. Spain had been on my mind that particular year, so it felt like a good time to try again. Too touristic, overdone, too “beachy”, people around me weren’t very enthusiastic about it. It’s the kind of city you’ve probably visited when you were (very) young , so it hold no mystery anymore, it was an easy destination sure, but not a thrilling one.

With all that in mind, I prepared my trip with the idea of making an extra effort to go off the beaten track (which meant staying mostly clear of the old town), try to find some green and some peace, and make it about art and culture. This also meant taking a little extra time, and spending three nights instead of two.

Frankly, we were pretty thrilled, also because we knew what we didn’t like about the city so we did our best to avoid it (the beaches, the crowded sights, the cheap bars…), and when it crossed our path it wasn’t much of a shock since we knew what to expect. But the rest, or should I say the whole of our trip was so inspiring! The architecture mix and the urban makeup of Barcelona is very unique. It has had a bold style for centuries now, and it’s exciting to see that same character taking different forms through time. Gaudi is a big part of that, and a fantastic re-discovery for me, but it’s also interesting to see all that came before and after him. I also liked the fact that’s it’s a city that is openly ancient and modern at the same time, you can see that it grew tremendously (and got rich) these last years, and that contemporary architecture is more than often well done, giving birth to leafy and pleasant neighborhoods. Seeing the city’s green side was also splendid, even in the June heat, there’s still plenty of air and shade, making it very pleasant to stroll around.

Looking at my pictures I kept being surprise of what I saw. Despite having been there I can’t seem to fully realize the full extent of how the city looks like. The variety of colors and moods and shapes, all linked by that whimsical Catalan touch that I was really experiencing for the first time, it will probably take me a little bit more time to take it all in.

Redécouvrir Barcelone était une sorte de défi, de ceux qu’on s’impose sans raison, juste pour le sport. J’y étais allée voilà déjà quelques années et en était revenue peu convaincue, ne gardant d’ailleurs que peu de souvenirs visuels de mon séjour. Il était peut-être temps de lui donner une seconde chance ? Cette année-là l’Espagne m’inspirait beaucoup, cela semblait donc être le moment où jamais. Autour de moi, l’enthousiasme pour la ville était au plus bas. Trop touriste, trop “plage”, trop vue, c’était le genre de ville où tout le monde était allé jeune, et la magie de la première fois semblait bien loin. C’était bien sûr une destination facile, mais pas très excitante.

Avec ça en tête, j’avais tenté de préparer un voyage où je ferais l’effort de sortir des sentiers battus (c’est à dire assez loin de la vieille ville), de chercher du vert et du silence, et aussi de profiter de l’art et de la culture. Pour se faire, prendre un peu plus de temps, et rallonger le weekend pour le transformer en trois nuits, semblait tout indiqué.

Au final, je suis contente de dire que nous en sommes sortis ravis et inspirés, aussi parce que nous savions déjà ce qui ne ne nous intéressait pas et que nous avons fait notre mieux pour l’éviter (la plage, les sites bondés, les bars cheap…). Et quand par hasard on les croisait quand même, ça ne pouvait pas vraiment gâcher le séjour car ça n’était pas une surprise. Mais le reste, ou plutôt en fait la majeure partie du voyage aura été vraiment enthousiasmante. L’architecture et l’urbanisme de Barcelona m’a paru vraiment unique. Le style audacieux de la ville perdure depuis des siècles et c’est vraiment intéressant de le voir prendre des formes différentes au travers des époques. Bien sûr Gaudi y tient une place de choix, et quel plaisir de le redécouvrir, mais ce qui est venu avant et après lui vaut aussi le détour. J’ai aussi beaucoup aimé que la ville assume d’être moderne et ancienne à la fois, on voit clairement qu’elle a grossi énormément (et s’est enrichie) ces dernières années, mais pour autant l’architecture contemporaine y est souvent réussie, donnant naissance à de nouveaux quartiers verdoyants et agréables. Justement, voir cette facette plus verte de la ville était un excellent pendant à son côté balnéaire. Même dans la chaleur de juin la ville est encore agréable, aérée et ombragée, et par conséquent un petit paradis pour les piétons.

A regarder les photos que j’avais prises, je continue d’être surprise par ce que j’y vois. Malgré le fait d’y avoir passé du temps, je peine encore à réaliser que c’est ce à quoi la ville ressemble. La variété des couleurs, des ambiances et des formes, cette touche catalane fantasque que je voyais vraiment pour la première fois, il me faudra sûrement encore un peu de temps pour l’intégrer.


 

favorites

1. stay at Hotel Brummel
2. eat at the Green Spot, vegetarian food + Isay Weinfeld decor
3. see Mies Van Der Rohe Barcelona’s pavilion, a modernism gem
4. enjoy Gaudi’s fantasies at Palais Güell, La Pedrera and Casa Vicens
5. escape at Parc del Laberint d’Horta
6. wander around Poblenou, Barcelona’s Brooklyn
7. take the trip west to see Bofill’s Walden 7
8. enjoy the gorgeous collection of the Museu Nacional d’art de Catalunya
9. climb up to the Fundació Joan Miró
10. Venture out of the city to explore La Colònia Güell
1. dormir à l’Hotel Brummel
2. manger à the Green Spot, cuisine végétarienne + décor signé Isay Weinfeld
3. voir le Barcelona’s pavilion, de Mies Van Der Rohe, un bijou des débuts du modernisme
4. Entrevoir la fantaisie de Gaudi au Palais Güell, à la La Pedrera et à la Casa Vicens
5. s’évader au Parc del Laberint d’Horta
6. se promener dans les grandes rues de Poblenou, le Brooklyn de Barcelone
7. prendre la peine d’aller un peu plus vers l’ouest pour voir l’incroyable Walden 7 de Bofill
8. Se laisser subjuguer par la fantastique collection du Museu Nacional d’art de Catalunya
9. Grimper jusqu’à l’immaculée Fundació Joan Miró
10. S’aventurer hors de la ville pour déambuler dans La Colònia Güell

3 Comments

  • Reply March 11, 2019

    Brit on the Move

    Hi there,
    First time I’ve seen your blog – I like it! I’ve never seen a page with all of the images in a scroll bar at the top before. It’s a cool different lookout.
    I’ve also never seen a side by side layout like a book, and multi-lingual – nice touch there. I am considering adding an alternative language but I think I am going to opt for the tool that offers the user the option to change the language. Very impressed… and you enjoyed your return to Barcelona! I’ve been to Spain many times yet never made it there “yet”. Thanks, Nikki

  • Reply May 27, 2019

    Larissa

    Barcelona looks so lovely! Thanks for the veggie restaurant tip 🙂 I am planning a long weekend trip there at some point! I also prefer to stay away from common tourist attractions and find other little gems.

    Larissa

    https://theblondejetsetter.blog/

    x

  • Reply August 7, 2019

    Dave

    Barcelona looks awesome, have never been there but your article has really inspired me. Thanks

Leave a Reply Click here to cancel reply.

Leave a Reply to Dave Cancel reply