The mood : Naha in march, Okinawa, Japan

Okinawa prefecture is an archipelago and Naha is its biggest city, located on its eponymous biggest island. Contrary to what you might picture when you think about Okinawa (aka beaches and desert islands), Naha is actually a proper big Japanese city. This realization must be turning some people off, because it tends to be seen as a layover place at best. I see the logic in not wanting to linger in big cities in most so-called “beach destinations”, where they are often synonymous with crowds and pollution. You won’t find that here, instead you’ll find a worth-seeing iteration of a Japanese city transported in a semi-tropical climate. Without surprise, thousands of kilometers away from the constraints of Tokyo and the mainland, it’s a much more free-spirited version of Japanese culture you’ll get to witness.

I didn’t doubt for an instant that I was in Japan and welcomed this slightly unkempt version of what I already knew. A mischievous and disheveled nature was happily slipping through every crack, enchanting a pastel cityscape which looked both frail and rugged in the face of the tropical storms that often come around. A contagious laid-back feeling kept a smile on our faces as we wandered the stone paved streets adorned with broken pieces of ceramics and marveled at the smooth allure and untamed hair of the locals. Behind that carefree feeling sometimes arise the reality, past and present, of the American presence of the island. Uneasy to grasp for the simple visitors we were, it still gave an important insight on how Japanese culture endured and enriched itself through what was, and still is, a difficult situation.   

La préfecture d’Okinawa est un archipel, et au sud de son île principale se trouve Naha, sa plus grande ville. Contrairement à ce qu’on imagine volontiers quand on pense à Okinawa, c’est à dire des plages et des atolls déserts, Naha est une véritable grande ville japonaise. Cette réalité doit en effrayer certains car la ville a tendance a être considérée comme un simple lieu de passage vers le reste de l’archipel. Je comprends la logique qui veut qu’on ne s’attarde pas dans les grandes villes de beaucoup de “destinations de plage”, où elles sont souvent synonymes de foules et de pollution, mais ici, il n’en est rien! Ici, c’est une ville japonaise transportée sous un climat semi-tropical qui se donne à voir, et, sans surprise, à des milliers de kilomètres de la rigueur de Tokyo et de l’archipel-mère, c’est une version plus affranchie de la culture japonaise qu’on aperçoit.

Pas un instant je n’ai douté d’être au Japon, et c’est avec plaisir que j’ai observé cette version échevelée ce que je connaissais déjà. Une nature joueuse et généreuse s’y glissait partout, dégrisant un urbanisme pastel à l’allure fragile et rude à la fois, résistant bon gré mal gré aux tempêtes tropicales qui s’invitent souvent ici. Grisés par l’air de légèreté qui plane sur les rues pavées du centre-ville on vagabondait le sourire aux lèvres, s’émerveillant de la démarche souple et des chevelures indomptées des locaux. Derrière cette décontraction désarmante se dessinait parfois  une autre réalité, présente et passée, celle de la présence américaine sur l’île. Malaisée à saisir pour de simples étrangers, elle permettait tout de même d’entrevoir comment la culture japonaise a persisté, puis s’est enrichit de cette cohabitation encore difficile aujourd’hui.

 

favorites

1.  Rent a house or an apartment near the Tsuboya Pottery museum
2. Browse the ceramics stores on Tsuboya Yachimun Street and find more at Miyagiya
3. Take a bus to the Ryuku Onsen Senagajima Onsen and try to measure your luck as you bathe in hot water with the turquoise ocean at your feet
4. Climb up to the Kinjo stone road and be lucky enough to spy on the senior gym and singing class
5. Play the tourist at the Shuri castle, if only to enjoy their dragon faucets in the restrooms
6. Try your luck at the Okinawa prefectural museum, the art is a bit hit and miss, but the building is worth it
7. Marvel at the pizza and the hip game of the pizzaïolo at Bacar
8. Enjoy vegan food in a beautiful space at Mana and Ukushima
9. Have a curry at Satogami
10. Have a coffee at Soi
11. Browse cool vintage with cool music at The Good Batch
12. See the island chill take on fashion at Kerouac
13. Explore the back alleys of the Makishi market, behind the fancy fabric stores, to find the lady selling piles of vintage kimonos for next-to-nothing
14. Take a taxi to StateSide town, a mini village of indie shops built in ancient American barracks
15. Eat purple sweet potato ice cream at Blue Seal
1.  Louer une petite maison ou un appartement près du Tsuboya Pottery museum
2. Arpenter la Tsuboya Yachimun Street et ses magasins de céramiques, et passer chez Miyagiya pour une sélection encore plus pointue
3. Prendre un bus pour aller au Ryuku Onsen Senagajima Onsen et tenter de mesurer sa chance, immergé dans l’eau chaude, l’océan turquoise à ses pieds
4. Grimper en haut de la Kinjo stone road et peut-être arriver au milieu du cours de chant et de gymnastique pour seniors qui se tient dans la maison commune
5. Jouer les touristes au Shuri castle, ne serait-ce que pour profiter des robinets dragons des toilettes
6. Tenter le Okinawa prefectural museum, où la collection est un peu inégale mais le bâtiment très réussi
7. Se laisser hypnotiser par les pizzas et le déhanché du pizzaïolo chez Bacar
8. Se régaler de cuisine vegan dans un décor très réussi chez Mana et Ukushima
9. Manger un curry chez Satogami
10. Prendre un café chez Soi
11. Traîner chez The Good Batch pour du bon vintage et de la bonne musique
12. Se laisser tenter par la mode relax de l’archipel chez Kerouac
13. S’aventurer dans les allées cachées du Makishi market, derrière les stands de tissus chics, pour trouver l’échoppe où l’on vend des kimonos anciens pour presque rien
14. Prendre un taxi vers StateSide town, un mini-village de magasins indépendants installés dans d’anciens baraquements américains
15. Manger une glace à la patate douce violette chez Blue Seal

More articles about Okinawa including our itinerary here.

Plus d’articles sur Okinawa et notre itinéraire ici.

4 Comments

  • Reply December 31, 2019

    hossam

    i want post about egypt

  • Reply June 22, 2020

    Dev Jain

    Great Content Bro,
    Thanks For This.You are trying to do some best of peoples. I will share the contents with my friends. Once again thank you so much.
    TechnoEN

  • Reply June 24, 2020

    Sam Manaf

    Amazing photos. Keep up the good work.

  • Reply July 6, 2020

    ahmed

    Amazing photos

Leave a Reply Click here to cancel reply.

Leave a Reply to hossam Cancel reply