Trip triggers : Hong Kong, China

Tickets are booked, it’s decided, our next “big” trip will be to Hong Kong. I often get asked why I pick one destination more than another, and I realized that’s it’s always a combination that events that builds up the wanderlust for a special place, ultimately leading to that moment when you’re ready to confront the fantasy you dreamed up to the reality. I’m talking about fantasy, because more than often the things that make me buy a plane ticket are but a fragment of the culture in question. What you find and feel once you’re finally on the ground is another story. But it all starts with a collection of signs that justify making the leap one more time… 
Les billets sont réservés, c’est décidé, notre prochain “grand” voyage sera vers Hong Kong. On me demande souvent ce qui me fait choisir une destination plus qu’une autre, et je réalise qu’il y a toujours une combinaison d’événements qui fait naître l’envie d’un endroit précis et finissent par aboutir à ce moment où l’on est enfin prêts à confronter le fantasme qu’on s’est construit à la réalité. Je parle de fantasme, parce que souvent, les choses qui finissent par me pousser à acheter un billet d’avion ne sont qu’un fragment de la culture en question. Ce que l’on trouve et ressent une fois sur place est toujours une histoire différente, mais elle commence pourtant avec ces collections de signes qui justifient de sauter le pas une fois de plus...
Scan-150928-0002

 

 

TOKYO

This might be a curious way to start, yet Tokyo was the first Asian megalopolis I’ve really visited, and it made me curious about all the big cities of Asia: Singapore, Jakarta, Taipei, Seoul and of course, Hong Kong.

TOKYO

Cela peut sembler étrange de commencer par ça, pourtant Tokyo a été la première grande ville asiatique dans laquelle j’ai vraiment passé du temps, et elle m’a rendue curieuse de toutes les autres grandes villes d’Asie : Singapour, Jakarta, Taipei, Séoul et bien sûr, Hong Kong.


Scan-150928-0001

 

 

LEARN FROM THE MASTERS

This is the name of an exhibition on Chinese ink painting I saw in Venice this summer. It consisted in a sort of reconstitution of the studies of six Chinese masters, spanning from ancient to contemporary, and I was very taken by the all display, from the art itself to all the objects and furniture displayed. 

LEARN FROM THE MASTERS

C’est le titre d’une très belle exposition sur la peinture chinoise à l’encre que j’ai vue à Venise cet été. Il s’agissait d’une sorte de reconstitution des ateliers de six maîtres, anciens et contemporains, et j’avais été particulièrement captivée par toute la mise en scène, par les peintures, mais aussi par les objets et le mobilier qui étaient présentés.

Scan-150928-0005

 

 

 

MY GROCERS

This one might sound silly, but I’m sure it played a role somehow. A year ago, a Chinese couple opened a fruits & vegetables shop on the first floor of my building. Since then, I’ve been stopping by their store almost every day. They are very nice and practice this very particular kind of humour that is a mix of teasing and kindness that never fails to make me smile. I often hear and read not-so-nice things about Chinese people, but these two (along with their adorable children) really changed my mind.

MON PRIMEUR

Celui-ci peut paraître anodin, mais je suis sûre que ça a quelque part joué un rôle. Il y a un an, un couple Chinois a ouvert un primeur au rez-de-chaussée de mon immeuble. Depuis, j’y passe quasiment tous les jours. Il sont particulièrement gentils et ont surtout cet humour qui est un mélange de moquerie et de bienveillance qui me fait beaucoup rire. Je lis et j’entends souvent des choses pas franchement positives sur les Chinois, mais à eux deux (avec l’aide de leurs enfants, il faut l’avouer) m’ont vraiment fait changer d’avis.

Scan-150928-0006

 

 

WONG KAR-WAI

A few months ago we started re-watching his movies, Days of being wild and In the mood for love in particular. It was like suddenly remembering how romantic and fascinating Asia, and Hong Kong especially, felt when I was growing up. I stood there wondering how all these images of futuristic skyscrapers had managed to make me forget that. Surely I would have to see for myself if the city lives up to that myth… 

WONG KAR-WAI

Il y a quelques mois, on a entrepris de revoir ses films, Nos années sauvages et In the mood for love en particulier. C’était comme se rappeler soudainement à quel point l’Asie de mon adolescence paraissait romantique et fascinante, et Hong Kong en particulier. Comment est-ce que toutes ces images d’immeubles futuristes avaient pu me faire oublier ça ? Il faudrait sûrement que j’aille vérifier par moi-même si le mythe avait encore un peu de réalité…

Scan-150928-0003

 

 

THE GUIMET MUSEUM

After all these years in Paris, this museum of Asian arts was still in the list of things that “I would someday do”. One sunday when we were feeling brave enough and missing Asia a little more than usual we finally did. Enchanted by the marvelous collection this kind of made me dream to go to every country on this continent, but the Chinese selection was exceptionnally intriguing. I’m hoping to see more of these strange beauties in Hong Kong.

LE MUSÉE GUIMET

Après toutes ces années à Paris, le musée des Arts Asiatiques était encore sur la liste des choses “à faire un jour”. Un dimanche où l’on se sentait particulièrement courageux et où l’Asie nous manquait un peu plus que de coutume, on s’est enfin décidés à y aller. Bien entendu, enchantée par la magnifique collection permanente, je rêvais de visiter tous les pays du continent, mais il faut avouer que la sélection chinoise m’a particulièrement intriguée. J’espère voir plus de ces beautés étranges à Hong Kong…

 

 

NEW YORK > HKScan-150928-0004

I grew up with the idea of New York being the go-to setting for movies, the first cool far-flung place that you would hang a picture of on your wall. I see that changing now, Hong Kong is appearing very often in movies these days, good and bad, but always with the kind of impressive locations that make me look up where it was shot. The city seems to be unbelievably photogenic, it’s not hard to find proofs of that on Instagram or elsewhere, and looks like nothing I’ve had the chance to photograph yet, needless to say that I can’t wait to see it for myself!

NEW YORK > HK

J’ai le souvenir que, enfant, New York semblait être le décor d’un film sur deux, c’était le choix numéro un de destination culte à accrocher sur ses murs. Je sens un changement maintenant, et c’est Hong Kong que je vois apparaître de plus en plus dans les films, bons ou mauvais d’ailleurs, mais les images sont souvent si intrigantes qu’elles me font souvent chercher où elles ont été tournées. La ville semble incroyablement photogénique, c’est facile de s’en convaincre en regardant ne serait-ce qu’Instagram, et ne ressemble surtout à rien de ce que j’ai déjà eu la chance de photographier jusqu’à maintenant. Autant dire que j’ai hâte de voir ça par moi-même !

 

2 Comments

Leave a Reply