Paradise search : Dar Tal-Kaptan, Gozo, Malta

I can say with confidence that no Malta trip would not be complete without a detour on Gozo island. This tiny speck of land in the north, linked to the main island by ferry, allows you to catch your breath after a few days spent on the busy main island. Some say it’s a window on what Malta looked like decades ago, before everything was urbanized. To me it’s also an island within an island, so attached to its singularity it’s both amusing and inspiring. 
Je pense pouvoir dire avec certitude qu’un voyage à Malte serait somme toute incomplet sans un détour par l’île de Gozo. Reliée à Malte par un ferry, ce rocher encore un peu brut permet de reprendre son souffle après quelques jours plongés dans l’agitation de l’île principale. On dit que c’est une fenêtre sur ce qu’à pu être Malte il y a vingt ou trente ans, avant l’urbanisation à tous crins. Pour moi c’est aussi une île dans une île, si farouchement attachée à sa singularité que ça en est autant amusant qu’inspirant.
Our port of attach there was a B&B in the north-western corner of the island, Dar Tal-Kaptan. Housed in a 350 year-old farmhouse, tucked in a peaceful village street and opening on a leafy garden, it is indeed a pretty sweet spot. With five large rooms equipped with small kitchens, a sauna and a pool, it’s really halfway between self-catering and a classic B&B. Like any good B&B it’s also very much defined by its hosts, Peter and Warren, which truly bring life to the house and are of course very precious when it comes to understanding life on a 26 square miles island.
Sur place, notre port d’attache était un Bed & Breakfast au nord-ouest de l’île, Dar Tal-Kaptan. Installé dans une ferme du 17ème, caché dans une ruelle paisible et ouvrant sur un jardin verdoyant, l’endroit a un charme indéniable. Avec cinq chambres équipées de petites cuisines, un sauna et une piscine, il est d’ailleurs un peu à mi-chemin entre le self-catering et un b&b classique. Comme toutes les bonnes adresses, elle est avant tout définie par ses hôtes, Peter et Warren, qui font beaucoup de la vie de la maison et savent apporter un éclairage précieux sur ce que peut être la vie sur une île de 60 km2.

 

With its golden stone, stained glass and arched windows, the building is typically Gozitan. It did remind me of Moroccan architecture and also of Lebanon.
Avec sa pierre dorée, ses fenêtres en verre coloré et ses arches, le bâtiment est vraiment typique de l’île. Il m’a rappelé l’architecture marocaine mais aussi le Liban.

 

Inside, it’s a white labyrinth of small stairs, tiny doors, vaulted rooms and balconies. The house is dotted with multiples salons and it truly feels more like connected apartments than rooms. Also, aren’t Peter’s ancestors incredibly handsome?
À l’intérieur, c’est un labyrinthe de volées de marches, de petites portes, de pièces voûtées et de balcons. La maison est parsemée de salons donne plus l’impression d’appartements connectés entre eux que de simples chambres. La photo des ancêtres de Peter force elle le respect, une vraie campagne Dolce & Gabanna avant l’heure !

 

Each of the rooms is different, but ours was pretty vast. It had very nice sunny lounge area along with a big terrace. It overlooked the garden and the countryside and looked especially nice in the morning light.
Toutes les chambres sont différentes, mais la nôtre était assez vaste. Elle avait notamment un salon très lumineux qui ouvrait sur une grande terrasse surplombant le jardin. La vue sur la campagne environnante et la belle lumière du matin en faisait un endroit très agréable.

 

In November it was still possible to have lunch outside and to enjoy the terrace. Fall in Malta has a strange way of looking like our french spring… Of course I took advantage of the kitchen to cook the vegetables that were still quite plentiful, with sweet tomatoes still coming from Sicily, even this late in the season…
En novembre à Malte on peut encore tout à fait déjeuner dehors et profiter de la terrasse. Leur automne n’est pas sans rappeler notre printemps… Bien sûr, je n’ai pas manqué l’opportunité de cuisiner, surtout que les étals de fruits et légumes étaient encore bien fournis, même aussi tard dans la saison…

 

Breakfast was served in the living room downstairs and featured a lot of fresh, local produce. Yet, somehow I only managed to take pictures of empty plates! Except for that delicious pastry they call honey ring, which is filled with a citrus-perfumed mix of treacle and semolina. I  so wish I had more of those!
Le petit-déjeuner était servi dans le salon du rez-de-chaussée et consistait d’un bel assortiment de produits frais et de spécialités locales. J’ai probablement été un peu distraite par la vaisselle et c’est pour cela que les photos sont surtout celles d’assiettes…vides ! À l’exception de cette délicieuse pâtisserie qu’ils appellent des honey rings, qui est fourrée d’un mélange de mélasse et de semolina parfumé à l’orange et au citron. Comme je regrette aujourd’hui de ne pas en avoir mangé plus !

 

My favorite thing about Dar Tal-Kaptan maybe very well be the garden. Malta and Gozo are pretty scarce when it comes to vegetation, making trees and foliage feel like a fabulous luxury. Pomegranate season was over in november, but prickly pears were all over the place! 
C’est peut-être le jardin que je préfère à Dar Tal-Kaptan. Il fait dire que la végétation se fait souvent rare, tant à Malte qu’à Gozo, donnant aux arbres et à la verdure un vrai parfum de luxe. En novembre la saison des grenades était déjà finies, mais les figues de barbaries étaient elles partout !

 

All in all, it felt like a good low-season spot to explore Gozo. I guess that if we had stayed longer and during hotter months I might have considered renting an entire house to have more room and our own pool, but in that case it was really the right choice. Obviously I was also glad we got to meet and talk with Warren and Peter, which allowed us to feel a stronger connection with the place and feel a little more like locals.

_________

The website

Au final, l’endroit aura été un vrai bon choix pour un court séjour hors-saison. Si on était restés plus longtemps, et durant une période un peu plus chaude, j’aurais sûrement opté pour une maison entière, avec notre propre piscine. Forcément, c’est aussi la rencontre avec Peter et Warren qui ajoute beaucoup à l’expérience et qui nous aura permis d’avoir une connection plus forte avec l’île et de se sentir un tout petit plus comme des locaux.

________

Le site est ici.

1 Comment

Leave a Reply Click here to cancel reply.

Leave a Reply to Kyle Studstill Cancel reply